Les Réflexes Archaiques et Posturaux

   Un réflexe est un mouvement involontaire qui s’observe généralement chez le nourrisson en réponse à un stimuli externe (ex: un bruit) ou interne (ex: un mouvement en déclenche un autre) et qui est essentiel à son développement psycho-moteur.

Ces réflexes primitifs apparaissent in utero ou dans la prime enfance et s’intègrent au fur et à mesure que les mouvements remplissent leur rôle, qu’ils sont répétés et deviennent ainsi mieux contrôlés. Les réflexes, une fois intégré dans le schéma de développement du bébé, ne sont plus actifs. Si par contre, les réflexes primitifs restent actifs alors de nombreuses difficultés peuvent survenir, particulièrement dans le processus d’apprentisssage.

D’un point de vue médical, certains réflexes sont observés à la naissance pour vérifier l’intégrité neurologique du nouveau né. S’ils ne sont pas présents, un parcours en neurologie est indiqué avec très peu de solutions concrètes.

Les recherches et travaux réalisés aujourd’hui sur les différents réflexes archaiques et leurs conséquences sur les processus moteurs, intellectuels et émotionnels ainsi que sur la manière de les rééduquer et de les intégrer à tout âge afin de restaurer un bon développement psycho-moteur, est une véritable révolution.

Le travail en séance individuelle consiste donc à faire une évaluation des différents réflexes pour observer s’ils sont intégrés ou non. Puis par des mouvements naturels doux passifs ou actifs, des pressions isométriques légères et des activités de rééducations kinesthésiques simples, et des jeux d’équilibre, de proposer un travail de réeducation afin de les réintégrer dans le schéma corporel et d’engendrer une réelle amélioration des apprentissages et des comportements.

 Le réflexe d’agrippement (dit de Robinson).

images

Le réflexe tonique asymétrique du cou.

index

       Conséquences de Réflexes non Intégrés

– Difficultés à rester attentif
– Incapacité à se concentrer si des bruits de fond existent
– Rentre voir envahit souvent l’espace des autres
– Cherche à  bouger tout le temps
, particulièrement de sa chaise ou à s’y balancer
– Agit par un comportement irrationnel, voir agressif.
– Facilement frustré
– Trébuche et tombe fréquemment
– Evite les activités physiques
– Difficultés à faire des exercices simples de coordination bilatérale ou est en retard dans son développement (ex. sauter à la corde, faire le pantin)
– Difficultés à s’orienter
– Marche sur la pointe des pieds ou frappe ses talons
– Mâchouille ses stylos, vêtements ou autre…
– Semelles inégalement usées
– Difficultés pour se retenir de toucher à tout
– Gêné par les étiquettes des habits
– Enroule ses jambes autour des pieds de sa chaise
– Lit en suivant les mots avec le doigt
– Faible compréhension en lecture
– Tenue du crayon très serrée et avec force
– N’aime pas écrire
 et a des difficultés à écrire sur la ligne
– Écriture très irrégulière
– manifeste un comportement et une qualité de travail contradictoires
– parait plus intelligent que ne le reflètent ses performances scolaires
– A mis du temps avant de savoir nouer ses lacets
– A eu beaucoup de difficultés à faire de la bicyclette
– Ouvre la bouche pour attraper une balle, découper aux ciseaux, etc
– Hypersensibilité à la lumière, au toucher, aux sons
– Hypersensible sur le plan émotionnel
– Déteste les imprévus ou les changements dans les habitudes.

Plus d’infos : reflexes_primitifs_pk36